Aquatropique

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Articles Les Algues L'utilisation du Flourish Excel pour enrayer les algues

L'utilisation du Flourish Excel pour enrayer les algues

Envoyer Imprimer PDF

Cet article a pour but de faire un résumé sur l’utilisation du Flourish Excel de Seachem à triple dose afin d’enrayé certaines formes d’algues. Une grande discussion a été faite sur le sujet dont voici le lien :

Accès au le sujet

Certaines personnes ont fait quelques erreurs en utilisant cette technique parce que la longueur de la discussion sur le sujet rendait les informations trop floues. Il faut le dire, cette technique comporte certains risques que je vais traiter ici. Je vais aussi vous parler de résultat de recherche que j’ai faite sur le net à propos de l’ingrédient actif du flourish excel le polycycloglutaracetal.

La technique :

La technique est fort simple, il s’agit au premier jour de mettre la dose de départ. Ensuite, continuer jour après jour en triplant la dose quotidienne durant 3 à 7 jours. ATTENTION NE JAMAIS TRIPLER LA DOSE DE DÉPART, VOUS RISQUERIEZ DE PERDRE DU VIVANTS!

Il est indiqué sur la bouteille de mettre 5 ml pour 40 litres d’eau au premier jour et de mettre 5 ml pour 200 litres d’eau comme dose quotidienne. Il faut donc mettre la dose normale de 5ml pour 40l au premier jour et mettre 15 ml pour chaque 200 l d’eau pour les 3 à 7 jours suivants. Par la suite, retourner à la dose normale de 5ml par 200 l si vous avez l’habitude d’utiliser Excel.

Par exemple, pour un aquarium de 100 gallons :

Jour 1- Mettre 50 ml
Jour 2- Mettre 30 ml
Jour 3- Mettre 30 ml
Jour 4- Mettre 30 ml

Ainsi de suite, jusqu’à ce que les algues soient tous mortes ou jusqu’à concurrence de 7 jours. Allonger le traitement comporte certains risques, vous pouvez continuer le traitement, mais je ne conseille pas de le faire. Retournez à la dose prescrite sur la bouteille après 7 jours.

Normalement au bout du jour 3 (sinon avant), vous devriez voir la plupart des algues virer au rose. Preuve qu’ils sont morts. Ils vont se décomposer. C’est pourquoi il est préférable de faire un changement d’eau de 25% après le traitement.

Les algues susceptibles de réagir à ce traitement : La cyanobactérie, les filamenteuses vertes et tous les types d’algues rouges (cornes de cerf, algues pinceaux)

Les algues susceptibles de ne pas réagir à ce traitement : Les vertes encroûtantes, l’eau verte, l’algue brune.

Risques pour certaines plantes :

 

Il faut savoir que certaines plantes risquent de mal réagir au traitement, selon Wikipedia les Mousses (fissidens, mousse de java etc…), les plantes hépatique (Riccia Fluitans, Monosoleinum Tenerem ou Pellia etc…), ainsi que les plantes vasculaires (les élodés, egeria, les Vallisnéries, etc…), et certaines autres espèces exclusivement aquatiques. Il faut donc porter une attention spéciale à ces plantes. Cela dit, souvent, les algues font le même effet à certaines plantes, alors il s’agit de peser le pour et le contre et d’observer, s’il y a problème, cesser le traitement et faire un bon changement d’eau (25%) durant 2 jours afin de sauver les plantes.

Wikipedia

Risques pour certaines formes de vie :

Les corydoras, les pléco, les escargots, les crevettes sont des animaux très sensibles aux produits chimiques. Il est important, lors de ce traitement d’observer le comportement de vos animaux. Personnellement, j’ai utilisé le traitement avec ces quatre types d’animaux sans avoir de problème. Cela dit, certaines autres personnes ont eu quelques problèmes. Il est certain que plus souvent qu’autrement, ces personnes ont triplé la dose de départ ce qu’il faut éviter de faire.

Petit mot sur l’ingrédient actif du flourish excel :

Il faut savoir que le produit actif du flourish excel est en fait une forme polymérisée du Glutaraldehyde. Le Glutaraldéhyde est un produit proche du formaldéhyde qui est un désinfectant. En fait, le glutaraldéhyde est utilisé dans les hôpitaux pour stériliser les instruments. Ce produit est donc plutôt un biocide. Cela dit, le Flourish Excel utilise une forme de ce produit chimique qui atténue les propriétés biocides du produit soit la polycycloglutaracetal, rendant ainsi disponible, sous forme de solution chimique dissous, du carbone utilisable par les plantes. Il semblerait que même atténué, les algues ne semblent pas aimer le produit chimique. C'est pourquoi l'usage du Excel comme algicide peut être une solution. Par contre, ll est important de savoir que ce produit à faible concentration comporte peu de risque, mais que nous augmentons ce risque si on en met trop. C’est pourquoi, et je le répète, il est important de ne JAMAIS TRIPLER LA DOSE DE DÉPART.

Voilà, j’espère que ces informations vous seront utiles.

 

L'aquascaping correspond à la conception et la mise en œuvre d'un bac planté, il s'agit donc de l'ensemble des techniques "artistiques" permettant de créer un paysage aquatique.
On doit à la fois constituer le "décor" inerte du bac (ce que l'on appelle le "Hardscape") et définir un schéma de plantation : c'est cet ensemble harmonieux qui va constituer un bac planté. C'est une étape très importante, qui va déterminer le style du bac, et l'aspect qu'il aura une fois que les plantes auront bien poussées. En effet, il faut choisir avant la mise en route d'un bac ce que l'on souhaite en faire.