Aquatropique

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Articles Informations générales Période de repos des bulbes d'aponogeton

Période de repos des bulbes d'aponogeton

Envoyer Imprimer PDF

Voici donc un bref résumé du texte sur les aponogeton, écrit par Christel Kasselmann dans son livre, Plantes d'aquarium.

Certaines espèces comme la crispus peuvent passer des periodes de repos en aquarium. Le bulbe produira de nouvelles feuilles après quelques semaines, comme se fut le cas dans mon aquarium. Pour cette raison, on conseille de retirer le bulbe afin qu'il ne s'épuise pas trop vite.

Comment procéder?

On a souvent lu sur différents sites de maintenir les bulbes a de basses températures en période de repos. Dans la nature, les périodes de repos surviennent souvent suite a un assèchement périodique, dans des plans d'eaux temporaires et stagnants.

Assèchement du plan d'eau = température élevée ce qui contredit donc la théorie des basses températures!

On pourrait donc, tenter de recréer des conditions s'approchant du milieu naturel. Les bulbes pourraient donc être stockés au sec, dans un ordre de température variant de 20 à 25°C (voir jusqu'à 30°C). Pour ce faire, on cultive nos aponogetons dans le substrat de l'aquarium pour un développement optimal du plant. Au début de la période de repos, les bulbes sont retirés du bac et nettoyer soigneusement.

Pour éviter que le bulbe ne s'acchèche complètement, on peut le mettre dans un pot de fleur, rempli de terre ou de billes d'argile. Le pot sera de temps à autre légèrement vaporisé (un arrosage excessif, pourra sans doute provoquer le pourrissement du bulbe...alors allez-y molo)

Les espèces suivante se prêtent bien à cette technique : Aponogeton crispus, ulvaceus, natans, decaryi et abyssinicus.

Dans les eaux temporaires courantes, où il y a un assèchement périodique, on retrouve Aponogeton boivinianus et ulvaceus. Dans ce type d'eau, l'assèchement périodique ne signifie pas nécessairement, qu'il se produira à chaque année, ce qui nous donne donc l'occasion de laisser le bulbe de ces espèces pour une période plus longue dans l'aquarium. Personnellement je n'ai jamais cultivé la boivinianus, mais si je pense à A. ulvaceus elle faisait des feuilles presque toute l'année.


Dans la nature on retrouve bien entendu les eaux courantes et permanentes (ne s'assèche pas) où pousse les Aponogeton suivantes:

A. bernierianus, A. capuronii, A. jacobsenii, A. longiplumulosus, A. madagascariensis, A. rigidifolius, A. robinsonii et A. ulvaceus.

Dans ce type de milieu (qui ressemble pas mal a nos bacs en fait) les Aponogeton " se reposent" lors des variations des niveaux d'eau, en période de pluie importante notamment. Puisque le niveau d'eau augmente considérablement et que la luminosité atteignant les plantes est très restreinte, leur croissance se trouve donc à stagner. Une fois la saison pluvieuse passée, l'augmentation de la luminosité progresse peu a peu ce qui permet donc aux plantes de fleurir et de fructifier.

Pour reproduire ceci en aqua, on pourrait donc placer à l'ombre le bulbe sous des plantes flottantes tout en reduisant la température de l'aqua. Cependant cette option peut être évidemment problématique, puisque nous avons pratiquement tous des bacs commnunautaires avec de nombreuses espèces de plantes et de poissons, pour qui l'ombragement et la chute de température pourrait être néfaste.

Le plus simple pour ces Aponogeton est donc de les cultiver en pot. Ainsi lors du moment "X" le pot pourrait être mis dans un bac d'appoint dans une obscurité relative (lumière du jour par exemple) et à une température plus basse.

J'espère que ça pourra vous aider davantage dans vos cultures personelles d'Aponogeton. D'après ce que j'ai lu, les périodes de repos leurs sont très bénéfiques et ça nous permettra de les garder durant de longues années!

Discussion sur le sujet

 

L'aquascaping correspond à la conception et la mise en œuvre d'un bac planté, il s'agit donc de l'ensemble des techniques "artistiques" permettant de créer un paysage aquatique.
On doit à la fois constituer le "décor" inerte du bac (ce que l'on appelle le "Hardscape") et définir un schéma de plantation : c'est cet ensemble harmonieux qui va constituer un bac planté. C'est une étape très importante, qui va déterminer le style du bac, et l'aspect qu'il aura une fois que les plantes auront bien poussées. En effet, il faut choisir avant la mise en route d'un bac ce que l'on souhaite en faire.